funiculaire de grasse
funiculaire de grasse
funiculaire de grasse
funiculaire de grasse
tout ce que l'on ne vous dit pas sur le projet !
tout ce que l'on ne vous dit pas sur le projet !
AMALGAME ENTRE VOYAGES ET VOYAGEURS : L'unité de mesure dans le transport est le voyage et non le voyageur. Un voyageur peut effectuer deux voyages en aller et retour. SILLAGES, dans la plupart des publications sur le projet du Funiculaire a utilisé le voyageur comme unité de mesure. Le bureau d'étude a estimé une fréquentation de 3 400 voyages par jour.
Sillages l'a transformé en 3 400 voyageurs par jour, ce qui n'est pas la même chose ! Car, 3 400 voyageurs par jour, cela donne plus de 6 000 voyages par jour. Plus de 6 000 voyages par jour, c'est la fréquentation du Funiculaire de Montmartre !


CHIFFRES FLUCTUANTS :  Dans le premier projet, en souterrain (abandonné pour cause de sous-sol non viable), la fréquentation estimée par Sillages était de 2 500 voyageurs par jour. Dans le dernier projet, la fréquentation est passée à 3 400 voyageurs par jour. D'un coup de baguette magique, 900 voyageurs de plus par jour, sortent du chapeau ! C'est la multiplication des voyageurs selon SILLAGES !


CONTRADICTIONS : Plusieurs études statistiques permettent, grâce aux variables d'ajustements saisonnières, de trouver une fréquentation de l'ordre de 500 à 1 100 voyages par jour, soit entre 250 et 550 voyageurs par jour. Nous sommes très loin des 3 400 voyageurs par jour annoncés par Sillages ! Pour information, en 2009, la gare SNCF de Grasse a totalisé 611 voyages par jour (source SNCF)


COMPARATIF BUDGETAIRE : Le coût estimé est de 40 000 000 € ; tout projet de cette envergure est amené à dépasser le budget initial. Si les chiffres de Sillages ne sont pas au rendez-vous, le Funiculaire de Grasse coûterait environ 10 fois plus cher que le Tramway de Nice, pour un trajet 15 fois moins important (ratio coût / voyages annuels).


FLUX... FLOUS : Pour pré-dimensionner la fréquentation, un bureau d'étude a comptabilisé les flux de certaines lignes de bus, dont la ligne qui part de la gare routière et qui va à l'Hôpital de Grasse (une ligne qui n'a rien à voir avec le trajet du Funiculaire). Afin de rendre les études plus présentables, il faut les passer dans la machine à laver SILLAGES ! Un comptage d'une partie des lignes de bus a été effectué en Janvier 2008. La note de prédimensionnement de la clientèle de Novembre 2009 (issue du comptage de Janvier 2008), ne reprend plus les mêmes chiffres ! Les différentes études, issues de ce comptage, ne donnent pas le même résultat !


ACQUISITIONS : L'enquête publique du Funiculaire n'a pas encore eu lieu ; pourtant, Sillages a déjà acheté tous les biens immobiliers se trouvant sur le tracé. Ce qui s'appelle mettre la charrue avant les boeufs !


TOURISTES A GRASSE : Selon l'Office du Tourisme de Grasse, la fréquentation touristique de la Ville de Grasse est de 1 600 000 personnes par an ! Ce chiffre prend en compte les touristes virtuels qui cliquent sur le site internet de l'office de tourisme ! Est-ce bien sérieux ?
Malheureusement ce chiffre de 1,6 millions est pris en compte pour déterminer les 3 400 voyages !
A titre de comparaison, la Ville de Cannes, qui possède une capacité hôtelière 22 fois plus importante que Grasse, qui possède des Festivals de renommée internationale (Festival International du Film, Mipcom, Mip TV etc...), a une fréquentation de 1,8 millions de touristes par an (y compris les festivaliers).


LE COUT : Les ressources du syndicat Sillages, sont de quatre ordres : les cotisations de toutes les communes adhérentes (donc nos impôts); la contribution des entreprises à travers la taxe transport (cf ENTREPRISE ci-dessous), la billeterie en gare ou dans les bus et les subventions. Pour le projet du Funiculaire, Sillages sera subventionné (sous réserve), dans le cadre du Grenelle de l'Environement, ainsi que par le Conseil Régional. Pour le reste du projet, le syndicat devra recourir à l'emprunt. Quant au fonctionnement (entre 600 et 650 000 € par an),  il sera assuré par Sillages. Ce budget trés important ne permettra pas de créer d'autres lignes de bus. Par exemple une ligne Grasse -Sophia Antipolis n'est pas prête de voir le jour !


ENTREPRISES : Les entreprises de plus de 9 salariés (du teriritoire de Sillages), contribuent à hauteur de 1,5% de leur masse salariale. Par exemple, une entreprise de 50 salariés verse à Sillages environ 24 000 € par an (cf salaire brut moyen dads) ;  en contrepartie, Sillages a obligation d'aménager le transport public sur le territoire. Donc les entreprises de Mougins, de Mouans Sartoux ou de Saint Cézaire par exemple, vont financer le Funiculaire. Nous ne sommes pas sûrs qu'il leurs sera utile ! Le territoire de Sillages couvre une population de plus de 100 000 habitants. La taxe transport ne devrait pas dépasser 1% sauf si Sillages met en oeuvre un TCSP (transport en commun en site propre) dans les 5 ans. Un demi point de taxe transport génére 3 000 000 € environ par an de ressources !


APPELS D'OFFRES : L'avis d'appels d'offres de Conception réalisation du projet actuel a été publié le 12 Novembre 2009, soit trois mois avant la pseudo concertation préalable avec le public du 11 Fevrier 2010 ! Cette pseudo concertation préalable avec le public (5 personnes !), était-elle réellement objective ? Quant au marché d'Assistance Technique pour la réalisation, celui-ci a été attribué à la société qui a établi le dossier de faisabilité du Funiculaire !


FACEBOOK : Retrouver-nous sur les réseaux sociaux, allez à la page Exprimez-vous et cliquez sur le lien Facebook. Devenez amis.


COLLEGE CARNOT : Le Conseil Général, en charge des collèges du département, n'a pas hesité à céder les emplacements des pylônes dans la cour du collège et à l'arriere du bâtiment afin de soutenir la rampe en béton du Funiculaire. Ouvrage qui passera au dessus de la tête des élèves et de leurs professeurs !
 
LIENS COMMERCIAUX : Sillages achète des liens commerciaux sur les moteurs de recherches tel que Google, Orange etc... Est ce la vocation d'un syndicat ? Ils essayent de ratrapper leur enorme bétise (cf page Drôlerie(s)) en faisant apparaître leur site sur la première page.