funiculaire de grasse
funiculaire de grasse
funiculaire de grasse
funiculaire de grasse
tout ce que l'on ne vous dit pas sur le projet !
tout ce que l'on ne vous dit pas sur le projet !
Trés drôle !
Devant la qualité de notre travail, notre site a été nommé dans la revue FUNNY MAG, le magazine des travaux du funiculaire de Grasse, édité par SILLAGES, l'opérateur du Funiculaire. Avec une coquille : 3 s à Grasse !
 
 
 
 
 
Trêve de plaisanterie, SILLAGES a déployé des ressources (un chargé de communication, une agence web, voire une agence de comm, un imprimeur...) pour éditer un magazine où notre site web est à l'affiche !!!

Cela relève de l'AMATEURISME !

Vu ce manque de professionnalisme,pensez-vous qu'il est raisonnable de leur confier la construction d'un Funiculaire à plus de 40 millions d'€ ?
Nous, non !
 
 
Moins drôle !
Dans chaque projet de cette envergure, une concertation préalable avec le public doit avoir lieu; ensuite une enquête publique et enfin, après validation de la déclaration d'utilité publique par le préfet, les travaux peuvent enfin commencer.

Nous à Grasse, il y a bien eu une concertation préalable avec le public où seulement 5 personnes étaient présentes car c'était le jour où il a tant neigé sur Grasse (le 11 février 2010). Un syndicat ayant un peu de bon sens et d'honnêteté intellectuelle, aurait dû re-programmer une nouvelle réunion publique. De toute façon, moins il y a de public, moins il y a d'opposants. Bravo la DEMOCRATIE !

Ensuite, doit avoir lieu l'enquête publique. Celle-ci est programmée incessamment sous peu (sic). QUELLE GROTESQUE MASCARADE puisque le tracé a été arrêté de façon arbitraire par Sillages (ce qui n'est pas de l'avis du public !!!) et que les biens immobiliers sur le tracé ont été achetés de gré à gré par SILLAGES. Une des propriétaires s'est même fait rembourser les travaux d'amélioration qu'elle venait d'effectuer et son propre déménagement lorsqu'elle quittera les lieux !